Vous êtes salariée et vous ne vous retrouvez plus dans les valeurs de votre entreprise. Vous êtes en congé maternité et vous vous demandez comment vous allez pouvoir faire pour concilier votre nouvelle vie de maman avec un travail pas toujours flexible. Alors vous vous dites: et pourquoi je ne créerais pas mon entreprise? Plus de hiérarchie vous imposant des réunions à 18h et une réelle liberté de mettre du sens dans votre travail.

Quand on en est au début de sa réflexion, voici généralement ce qu’il se passe dans votre cerveau:

Mais tu es complètement folle! Etre à ton compte c’est de la folie! Plus de CDI, plus de revenus! Alors tu arrêtes tes bêtises, tu prends ton métro (ou ta voiture, ta trottinette, ou tes petits pieds et tu vas au travail!

Votre petite voix intérieure surnommée casse-pieds

 👿 Je vous présente ‘votre petite voix intérieure’. Attention, petite mais costaude! Vous savez, c’est celle qui vous empêche de croire en vos rêves, vos ambitions. 99% du temps ce n’est pas votre propre voix. C’est celle de la société, de vos parents, de vos amis. Apprendre à la reconnaître et à trouver son origine est une des premières étapes pour dépasser vos peurs comme je vous en parle dans mon article Comment dépasser ses peurs. ⭐

Essayons ensemble de répertorier les peurs que vous pouvez ressentir et qui vous empêchent d’entreprendre.

Peur financière

 👉Les femmes que j’aide lors de mon accompagnement J’ai envie d’entreprendre mais je n’ose pas me lancer mettent généralement cette peur en number one absolue! C’est LA peur que tout le monde ou presque ressent et qui paralyse le plus. Lorsqu’on est salarié, on sait que l’on va toucher de l’argent tous les mois…normalement. Mais il faut relativiser.

  • même dans le salariat avec un CDI, rien n’est acquis à vie. Oui c’est plus sûr mais pas à 100%
  • il existe beaucoup d’aides pour les créateurs d’entreprise: aides sociales, fiscales, d’accompagnement et de formation, financières. Vous pouvez retrouver un descriptif plus précis sur le site de la CCI
  • le mot-clé pour vous rassurer est: préparation! Il n’y a pas de secret, plus vous serez préparée et moins vous aurez peur. Faites les comptes, prévoyez de quoi vous faire une trésorerie pour commencer, réfléchissez en couple si vous êtes dans cette situation
  • commencez petit: vous avez peut-être envie de rivaliser Google mais même Jeff Bezos a commencé dans un bureau qui ressemblait plus à un placard à balais. Prenez votre temps et réfléchissez: quelle.s première.s étape.s pouvez vous faire pour commencer à entreprendre sans que cela vous coûte un bras?
début amazon peur entreprendre
Jeff Bezos et Amazon à ses débuts…de quoi faire relativiser non?

Peur de l’échec

 👉L’échec fait peur. Peur du regard des autres, peur de se retrouver ruinée (relire le paragraphe numéro 1!). Et si on changeait la définition de l’échec?

Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends

Nelson Mandela

Casey Carey, directeur marketing pour Google Analytics, a mis en place un « rapport trimestriel des échecs » pour permettre aux équipes de se remettre en question et d’avancer, ou comment transformer du négatif en positif!  💪

Et si vous faisiez pareil? Pour commencer, listez vos échecs, même les plus anodins (oui, oui, quand Kevin de la 5èmeB n’a pas voulu sortir avec vous, ça compte). A présent, analysez les conséquences que cela a eu sur votre vie. Comment avez-vous réagi? Échouer est douloureux, on va pas se mentir. Mais au fond, quelles conséquences cela a-t-il réellement? Encore une fois, je ne vous dis pas de sauter dans le vide sans parachute. La clé est la préparation de votre projet. Si vous le préparez bien, quels seront les risques?

Tous les meilleurs entrepreneurs ont déjà échoué et certainement plus qu’une fois. Mais ils ont appris et grâce à leurs échecs, ou plutôt leurs apprentissages, ils ont changé leurs façons de faire et ont progressé.

Peur de vous retrouver seule

 👉 Se lancer dans l’entrepreneuriat se fait souvent seule….et ça fait peur! Nous ne sommes pas habituées à ne pas être encadrées et entourées. Parents, instituteurs, profs, patrons, toute notre vie, nous avons une figure d’autorité qui nous guide grâce à des règles qui nous embêtent parfois mais qui au fond nous rassurent. Alors, se retrouver seule à bord peut être déroutant voire terrifiant  😱.

Mais si je vous disais que vous ne serez pas seule? Selon moi (mais je sais que je ne suis pas la seule), entreprendre en s’isolant complètement ressemble à du suicide professionnel! Entourez-vous! Comment? Il existe une multitude de solutions.

  • les réseaux: qu’ils soient en ligne ou en présentiel dans votre ville, vous ne pouvez que trouver votre bonheur. Réseaux de femmes ou mixtes, je vous conseille de prendre le temps d’aller à leur découverte et de voir dans lequel vous vous sentez la plus à l’aise. Il est inutile de vous forcer à intégrer un réseau si vous ne vous y investissez pas par la suite. Faire partie d’un réseau c’est recevoir mais c’est également donner. Pour ma part, je fais partie du réseau en ligne Women Lift Up et du réseau en présentiel (mais prochainement en ligne aussi) Hey les filles c’est Jeudi.
  • les espaces de coworking: si vous en avez assez de travailler seule chez vous, sortez et allez découvrir ces espaces qui fleurissent un peu partout. C’est aussi un excellent moyen de faire des rencontres professionnelles qui peuvent vous aider.
  • Les incubateurs: il s’agit de structures qui vous accompagnent dans votre projet en vous apportant un appui en ce qui concerne l’hébergement, la formation, le conseil et le financement.
  • les ateliers d’intelligence collective: ces ateliers permettent d’intégrer un groupe (pour une durée plus ou moins longue) afin d’échanger sur les problématiques de chacun. C’est un outil ultra puissant pour dépasser ses peurs et avancer. Je ne peux que vous conseiller les ateliers d’Antonella, Dev-co (et si vous voulez rester sur mon site, je propose également des ateliers animés en partenariat avec Daniel Paraiso)

Peur de la concurrence

 👉Si je vous disais qu’il y a fort à parier que l’idée que vous avez en tête, des centaines de personnes l’ont aussi. Pire, cette idée existe probablement déjà sur le marché? Non, ne partez pas tout de suite vous venger sur le pot de Nutella! C’est normal et en plus c’est plutôt bon signe. Je ne suis pas (totalement) folle. Ce que j’essaie de vous faire comprendre, c’est que si votre idée existe déjà, c’est qu’il y a un marché pour cela, donc c’est positif! ⭐

Je sais ce que vous vous dites: si quelqu’un a déjà lancé le produit ou le service que je veux proposer, comment faire pour me démarquer? Qu’est-ce qui va faire la différence? Vous êtes prête, car je vais vous faire une révélation fracassante. La différence avec la compétition c’est

Vous!

Simple non? Regardez comment vous fonctionnez. Quand vous devez acheter un service ou même un produit et que vous avez le choix entre plusieurs, comment faites-vous le choix? Bien souvent, vous allez vous fier à la personne qui vend (directement en magasin ou sur internet) ou bien à l’ambiance du site internet, aux valeurs véhiculées par la marque. Tout ça est basé sur la personnalité du fondateur de la marque. Je m’adresse aux femmes entrepreneures, mais je ne suis pas la seule. Ce qui va faire que vous adhérez à mon message (ou non  😭) va se jouer à des détails qui ont toute leur importance: mon style d’écriture, mon dynamisme, les couleurs que j’ai choisies pour mon site, ma page à propos. Alors soyez vous-même et vous ferez la différence.

La concurrence est saine si vous décidez de la voir comme telle. Elle vous servira de repère, de guide. Je ne suis pas en train de vous conseiller de copier mais de vous inspirer de ce que les autres font. Ayez des rôles modèles, des entrepreneur.es inspirant.es. Faites régulièrement de la veille de vos concurrents. Et ce qu’ils font bien, faites le encore mieux!

Besoin d’être accompagnée dans votre envie d’entreprendre?

 👉Je vous propose de rejoindre la force du collectif en vous inscrivant à mon accompagnement pour oser entreprendre. Au programme, bienveillance, sororité, conseils concrets pour oser créer la vie qui vous ressemble!

 👉Besoin d’en savoir plus ou envie de papoter? Je vous invite à prendre contact avec moi! Je serai ravie d’échanger avec vous et de parler de vos projets.

 👉N’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter pour recevoir une bonne dose de vitamine par semaine! On y parle entrepreneuriat, vie de femme et motivation! ça se passe en dessous pour s’inscrire ⤵️

Je veux recevoir des conseils et de la motivation pour oser vivre la vie dont je rêve!

* indicates required